Repost d’un article de l’ancien blog

100% Seynaline

Le désirs d’enfants : Quand une chose aussi naturelle que celle-ci devient un sujet tabou qu’il faut taire !

Comme je l’ai dit dans l’article précédent, une envie d’enfant monte en moi en ce moment.

Nous avons déjà deux enfants à la maison et aux yeux de mon mari c’est amplement suffisant et je dois vous confesser que jusqu’à présent c’était également ce que je pensais. Je ne comprends pas vraiment d’où me vient ce besoin qui d’un coup s’impose à moi comme une évidence.

En remontant dans le passé je trouverais peut être une explication

Prendre la décision d’avoir notre premier enfant fut simple et logique, une concrétisation de l’amour que nous ressentions l’un pour l’autre, le fruit de notre mariage. Depuis le début de notre relation il était clair pour nous que nous désirions avoir deux enfants qui n’auraient pas un écart d’âge trop important. L’idéal pour nous était que nos enfants est environ deux ans d’écart.

C’est pourquoi un peu avant de fêté le premier anniversaire de notre petit ange nous avons décidé d’essayer de mettre en route notre deuxième enfant, en nous basant sur un début de grossesse environ 6 mois à 1 an après nous pensions que l’écart serait parfait. Ce n’est pas ce qui s’est passé, notre second trésor a commencé son arrivée bien plus tôt que nous l’avions imaginé. Et pour cause nous avons annoncé ma grossesse lors de l’anniversaire de notre petit bout. Finalement nos amours ont moins de deux années d’écart et c’est exactement ce que nous voulions.

Nous avons aujourd’hui deux enfants trop chou avec des âges rapprochés qui se chamaillent et s’adorent en même temps. Ils partagent tout, de leurs jouets à leur chambre en passant par le bain. Bref entre eux c’est un peu, je t’embête et si je te fais pleurer je te consolerais et je trouve ça trop trop mignon.

Si j’essaie de faire une conclusion de notre histoire

Je pourrais dire que j’ai obtenu ce que je voulais : deux louveteaux adorables d’âge rapproché qui s’entendent bien et partagent beaucoup.

Et alors je ne suis pas comblée ?

Comblée de bonheur et pleine d’amour pour la famille que nous avons créé. J’admire mes enfants qui grandissent et évoluent chacun à leur rythme, je pleurs de fierté à chacun de leurs exploits et j’enrage lorsqu’ils font des bêtises dignes d’une armée.

Je m’offre une petite parenthèse pour vous écrire que vous êtes d’excellents thérapeutes ; vous écrire ces mots et vous dévoiler mes pensées m’aide beaucoup et il me semble que cela vient de me permettre de comprendre enfin mes sentiments actuels. Et pour cela je tiens à sincèrement vous remercier, vous qui lisez ses lignes et suivez mon histoire.

100% Seynaline

Qu’ai-je compris !!!

Je crois que mon désir d’enfant est une résultante de nos décisions passées. En effet comme je viens de le raconter, la deuxième fois que je suis tombée enceinte c’était une décision réfléchis et logique qui prend son origine dans une nécessité d’écart d’âge réduit à un minimum que nous avions désiré avec mon mari. Je ne me suis pas dit à ce moment précis je souhaite avoir une deuxième enfant là maintenant, ce n’était pas une envie irrépressible.

Avoir deux enfants était mon souhait tout comme les avoir d’âge rapproché pour autant ce n’est pas mon cœur qui m’a parler pour me dire « Eh oh tu n’aurais pas envie d’un enfant toi, c’est les petits papillons au fond de ton âme qui te le disent, tout ton corps te le réclame et c’est ce que tu désires vraiment là maintenant, ouhouh aller vas-y»

Je ne regrette en rien mes choix, mes enfants sont toute ma vie, ils sont l’air que je respire et je les contemple à chaque instant, ils sont ma plus grande fierté et mes plus belles créations.

Quel est le problème ?

Le problème c’est qu’avant j’étais sur de savoir ce que je voulais : je voulais me marier avec mon chéri avec qui je voulais 2 enfants ; et bien sûr je n’aurais jamais imaginé que je souhaiterais en avoir plus. Du coup nous étions avec mon mari sur la même longueur d’onde ce qui est super important dans un couple. Mais maintenant que c’est un vrai désir qui s’éveille en moi, cela tourne littéralement à l’obsession.

Le hic c’est que pour l‘heure c’est un désir que je partage avec … et bien en fait, avec moi seule. J’ai tenté de partager ce que tout mon être ressent … mais c’est assez difficile de faire comprendre à un homme, aussi amoureux soit-il, que mes désirs ont changé presque du jour au lendemain. Mon mari ne peut malheureusement pas comprendre ce qu’il se passe au fond de mon cœur, ce serait tellement plus simple même si nous en discutons ensemble. Même s’il veut vraiment essayer de se mettre à ma place, il ne sera jamais réellement apte à comprendre ce que seule une femme peut ressentir au fond d’elle.

Le désir profond de porter et de mettre au monde un enfant !

Le plus dure reste de ne pouvoir parler de ce que j’ai sur le cœur avec personne, mon mari a besoin de temps pour se faire à l’idée que mes envies ont évolué alors que les siennes n’ont pas changé. En parler tous les jours le met dans une position où il se sent contraint et forcé, tandis que moi ne pas pouvoir extérioriser mes sentiments me ferme et m’oppresse.

Aujourd’hui en écrivant cet article j’espère de tout cœur que nous allons trouver la solution qui nous comblera tous les deux de bonheur et qui nous boostera dans notre amour.

Je refuse de penser qu’un désir aussi magique que celui que je ressens puisse provoquer autre chose que de l’amour et du bonheur 

Donnez moi vos avis, vos ressentis et suivez la suite de mon récit ici.

Xoxo

seynaline
Retrouver ma maternité
Étiqueté avec :                                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Network Integration by Acurax Social Media Branding Company
Visit Us On InstagramVisit Us On FacebookVisit Us On Pinterest