Un sujet qui porte à débat. Des pours, des contres, des addicts, des réfractaires … Les tatouages font couler beaucoup d’encre, et oui je sais aussi faire des jeux de mots.

Moi je vous le dis, je suis une totale addict avec plus d’une vingtaine de tattoos à ce jour.

Vous l’aurez compris moi je suis pour à 100% mais attention on ne fait pas n’importe quoi, n’importe où, ni avec n’importe qui.

Le dessin :

Choisissez bien votre modèle car on l’entend assez, un tattoo c’est pour la vie (sauf exception). L’idée première est de trouver le dessin qui vous fait craquer. Petit ou grand cela va dépendre de vos envies et aussi de vos finances du moment.

Mon conseil : Si c’est votre tout premier et que le doute persiste encore un chouillat choisissez un petit modèle qui pourra, pourquoi pas avec le temps, être agrandit. Oh et bien sûr pensez bien aux économies prévoyez le budget de vos envie. 

100% SEYNALINE

Dans l’onglet Passion Tattoo vous pouvez découvrir l’ensemble de mes tatouages réalisés au fils des ans depuis mes 18 ans date de mon tout premier. La casi totalité sont des dessins que j’ai moi même réalisés. Et j’en suis pas peu fière, porté des créations uniques me parait tellement plus gratifiant que de prendre le premier joli dessin venu du net. Mais là encore et comme toujours il ne s’agit là que de mon propre point de vue.

L’emplacement :

Visible, caché, visible mais discret, invisible pour vous. Primordiale et même très important pour certain en fonction du métier exercé. Il faut aussi songer à la sensibilité des zones au risque de se dégoûter des tatouages. Ne choisissez pas un endroit trop visible si le doute persiste encore quelque peu malgré le fait que vous ayez trouvé votre dessin.

Mon conseil : Commencez par un emplacement discret que vous ne voyez pas sans arrêt, de cette façon vous aurez le temps de vous habituer au fait d’avoir un tatouage, au regard que vous portent les autres avec votre tattoo. Vous aurez tout le temps et bien assez de place pour « en faire des biens visibles quand vous le sentirez »

100% SEYNALINE

Le tatoueur :

« Votre destin est entre ses mains » et oui ce sont là de grandes paroles et de grands mots mais ils sont pourtant tellement vrais. Il est important de ne pas oublier que cette profession se nomme artiste tatoueur et pour cause, cette personne dessine de manière indélébile sur votre peau sans avoir la possibilité de passer un coup de gomme. Vous devez donc avoir en tête tous ces éléments au moment de votre choix : la réputation, le book, les avis des clients, le sérieux du tatoueur, votre ressentis a son contact, etc.

Mon conseil : Consultez la page facebook pour voir le travail de l’artiste que vous avez choisi, lisez les commentaires et n’hésitez pas à discuter avec lui pour connaitre ses spécialités. 

100% SEYNALINE

Les tatoueurs font partie d’un monde différent ils ne sont pas obsédés par les chiffres, ils se connaissent tous ou presque et n’hésitent pas à vous recommander un collègue selon la situation. Vous kiffer le tribal mais le tatoueur qui vous plait n’aime pas en faire, pas grave il vous conseillera un de ses confrères qui les aime. Et oui ils sont comme ça pas de rivalité ni de concurrence, et certains ont des spécialités : noir et blanc, couleur, petite ou grande pièce, lettrages, etc.

Le prix :

N’oubliez pas non plus que le coût d’un tatouage n’est pas un argument de choix. En aucun cas je ne veux vous entendre dire : « Hé, j’ai une pote qui connait une nana qui fait des tattoo pour 50 bonbons trop cool ! » Mais alors pourquoi payer 300€ pour un tattoo chez un tatoueur de renom quand cette nana vous le fait en échange d’un bisou. Et bien pour une simple raison : un acte de tatouage ça coûte cher, et oui, le tatoueur y passe du temps, il paie des charges, un loyer et plus important encore du matériel.

Mon conseil : Ne vous offusquez jamais pour le prix d’un tatouage, ce prix n’est rien en comparaison de ce que vous êtes sur le point de faire, une marque indélébile d’un instant de votre vie. 

100% SEYNALINE

Le matériel :

Ah oui c’est vrai la fameuse aiguille ou plutôt les aiguilles… Vous voyez celles qui vont faire des va et vient sur votre peau pour vous faire un joli dessin. Alors oui dis comme ça, cela ne donne pas franchement envies surtout si les piqûres ce n’est pas votre truc mais c’est pour rappeler à celles (et ceux) qui se disent encore « oui mais cette nanas avec ses bonbons et ses bisous » NON ! Et je dis bien NON on oublie et tout de suite OK, cette aiguille-là elle va traverser votre peau à sang alors est primordiale et même vitale oui oui vitale que vous soyez certain de la qualité et de la propreté du salon. Et avant toute chose vous devez être certain que le matériel est neuf et qu’il sort de l’emballage. Un tatoueur qui se respect en tant que tel ouvrira tout le matériel « médical » devant vous. J’en fais des tonnes sur cette partie mais non sans raison croyez-moi, car vous devez toujours garder en mémoire qu’un matériel déjà utilisé ou non stérile peut vous transmettre des maladies et a fortiori le SIDA qui est, je vous le rappelle, encore incurable à ce jour. D’où, je le redis encore une fois, l’importance de choisir un véritable artiste tatoueur car il à votre vie entre ses mains.

Mon conseil : Veillez à l’ouverture du matériel sous vos yeux et refuser d’être touché par quelqu’un qui ne porte pas de gants et qui n’a pas prouver l’intégrité de son matériel. 

100% SEYNALINE

Le cover :

L’une de vos œuvres ne vous plait plus ou ne ressemble pas à ce que vous imaginiez, dommage mais rien n’est perdu pensez au cover. Vous voyez de quoi il s’agit bien sûr : pour celles (et ceux) qui ont un doute il s’agit d’une technique permettant de recouvrir un tatouage par un autre : soit vous choisissez de modifier le dessin existant pour l’améliorer, soit vous changer littéralement de dessin. Et si vraiment ce n’est pas ça, si ce tatouage est LA bêtise que vous regrettez il y a toujours l’option du laser pour vous le faire retirer. Gardez néanmoins à l’esprit que cette technique coûte extrêmement chère, bien plus qu’un tatouage, et aussi que c’est semble-t-il bien plus douloureux que se faire tatouer sans oublier qu’il vous restera forcément une cicatrice.

Mon conseil : Suivez bien tous mes conseils précédents afin que ce type de situation ne vous arrive pas 

100% SEYNALINE

En conclusion, un tatouage oui, pour se faire plaisir bien sûr mais pas sans réfléchir.

Le but d’un tatouage est notre propre expression artistique, il nous permet d’affirmer nos désirs, nos envies, nos passions, nos rêves à travers l’art corporel.

Vous devez et je dirais même vous êtes obligé de vous faire plaisir et de vous amuser à travers le choix de vos dessins. L’essentiel réside dans votre capacité à assumer vos choix, vos tatouages sont les reflets de votre personnalité, de votre état d’esprit et de votre parcours. Ils sont les empreintes immuables de votre passé, de chacun de vos choix qui compose votre vie artistique.

Soyez en fier !

Xoxo

seynaline
Les Tatouages
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plugin for Social Media by Acurax Wordpress Design Studio
Visit Us On InstagramVisit Us On FacebookVisit Us On Pinterest