Cela fait maintenant un petit moment que je voulais trouver une alternative aux tampons. Je ne suis pas une fan des serviettes hygiéniques, je trouve que c’est dégoûtant et en aucun cas hygiénique. Mes lectrices utilisatrices de serviettes ce n’est là que mon avis à moi. Je respect totalement les choix de chacune, je ne donne que mon point de vue, toujours le mien rien de plus.

J’ai fait le tour des blogs, des sites spécialisés bref je me suis renseignée un peu partout. J’ai même demandé à mon médecin à l’occasion d’un rendez-vous. Figurez-vous qu’elle n’avait jamais entendu parler des cups. (une de la vieille école comme on dit) C’est pourtant ce dont je vais vous parler aujourd’hui.

Alors oui ce n’est pas la seule alternative possible, mais c’est celle que j’ai eu envie d’essayer. Celle que j’utilise lors de la rédaction de l’article est une fleur cup.

Ce que je pense de la cup menstruelle après plus d’un an d’utilisation ?

Que c’est vraiment le top du top, l’alternative saine, écologique et économique que j’ai toujours espéré trouver.

Aujourd’hui vous en trouverez beaucoup sur internet. Le choix est vaste et hormis une attention particulière à la composition (silicone médical). Je ne peux que vous conseiller de tenter l’expérience. La seule vraie chose à bien penser, si vous vous décidez. C’est de choisir la bonne taille. Et oui, il en existe plusieurs. En général on choisit la petite si notre flux est normal et si on n’a pas eu d’enfants par voie base. Et à l’inverse on choisira la grande taille si on a déjà accouché naturellement ou si notre flux est abondant.

Quelques adresses sympas

Je pourrais vous vanter les mérites de cette petite coupe miracle, vous vous direz toujours oui ok… Cela semble sympa, si Seynaline le dit, mais moi les tampons au moins je sais faire.

Mais non en fait ne dites pas ça, alors oui la cup demande un certain doigter et les mots sont bien choisi croyez-moi. Mais non ne restez pas braquées sur l‘aspect compliqué. Laissez-vous emporter par son coté ultra pratique et même magique ! Parce que mettre une cup les première fois peut sembler flippant. 😰 ça fait quand même un certain diamètre à première vue. Et puis, il faut la placer correctement pour qu’elle soit utile auquel cas autant ne rien mettre le résultat sera le même. Non j’exagère mais les premières fois je vous conseilles tout de même une petite serviette, lavable évidemment. Limiter les accidents oui, mais avant toute chose l’idée est de se sentir à l’aise et pas hyper stressée par ses premières fois.

Fusion avec son intimité

Il faut avant toute chose être à l’aise avec son propre corps. Pour parler crument vous allez vous fourrer l’engin dans le minou avec deux grands doigts voire plus si vous n’y arriver pas bien tout de suite. Et puis il va falloir tâter un peu le terrain pour vérifier la bonne mise en place de la chose.

Les explications sympas commencent ici : Sur l’image, vous pouvez voir la cup installée. En fait pour être directe quand vous mettez votre cup, il vous suffit de faire glisser votre index sur tout le tour de l’anneau de la coupe. Si vous sentez autre chose, c’est qu’elle est mal placée. Donc pour faire simple le gros haricot rose c’est votre utérus et vous ne devez pas le sentir après avoir installé votre coupe. Une cup bien placée disparaît, elle ne provoque pas de gène, elle ne fait pas mal, elle épouse parfaitement votre corps. (sauf si vous avez fait une erreur de taille)

C’est là qu’une aisance avec son intimité est indispensable. Parce que vous n’aurez pas de caméra, de carte, ni de plan de route pour savoir comment la mettre. Ou la placer et surtout être certaine de l’avoir placé comme il faut et où il faut. Vous ne devez surtout pas être rebutées à l’idée de farfouiller dans votre petit minou afin de vous connaître vous-même.

Cela peut sembler bizarre dit comme ça mais sincèrement quelle femme peut dire qu’elle se connaît intimement à la perfection. Ce n’est pas comme si on explorait la zone à longueur de journée. Et puis on ne va pas se mentir, on n’est pas des mecs, on ne s’astique pas tous les jours. Et même si on le faisait, nous la zone est en grande partie cachée contrairement aux mecs qui pourraient s’ils le voulaient examiner leur intimité de long en large.

Elle saura se faire oublier

Quoiqu’il en soit par pitié ne doutez pas quand je vous dis que c’est une alternative magique. Pourquoi magique tout simplement parce qu’une fois que vous l’aurez placé elle disparaîtra littéralement. Bon ok pas littéralement, votre minou ne va pas fusionner avec mais franchement c’est tout comme. Elle saura dans la seconde se faire oublier et vous ne vous rappellerez même plus que vous avez vos règles. A vous les mini bikinis sans avoir peur que la petite ficelle blanche ne décide d’aller prendre l’air. A vous encore les séances de sport sans risque de fuites ou de serviette qui se tortille dans votre petite culotte.

La cup sait se faire oublier et avoir ses règles n’est plus une période où l’on passe 5 jours cachée dans un vieux jogging. A filer aux toilettes à la moindre crainte d’une fuite ou à cause d’une sensation d’humidité ou d’odeur désagréable.

Ma prochaine cup

J’ai découvert @lestendancesdemma, @dansmaculotte ou encore @miu.cup seulement après avoir acheté ma cup. Et même si une cup peut se garder pendant 5 année je pense tester très prochainement un grande minote de chez Miu cup 👈🏼 en vente ici. Elle me fait de l’œil depuis quelque temps.

Encore une fois, je ne vous partage que mon avis et mes sensations de quand je portais des tampons ou des serviettes. Une époque où je n’avais pas encore ouvert les yeux, ni pris conscience des dangers et des substances plus que douteuses utilisées dans les protections périodiques dites classiques.

Alors attention je ne partage ici que la base de la base. D’autres sites sont bien plus complets que mon article. Faites-vous aussi des recherches avant de vous lancer.

Dernier point essentiel

N’oubliez pas que le syndrome du choc toxique reste un risque que vous n’écarterez pas en portant une coupe menstruelle. Le SCT est lié au sang et non à votre protection intime. En conséquence si vous portez votre cup trop longtemps vous vous exposer au même risque que votre BFF, votre sœur, votre mère ou n’importe quelle femme portant des tampons par exemple. La stagnation du sang dans le vagin est le facteur à risque : donc on ne garde pas sa cup 48h les filles. 8h c’est vraiment le max du max et encore pour bien faire il faudrait la vider toutes les 4 à 6 heures selon les spécialistes. D’autres encore déconseillent de la porter la nuit.

Priorité numéro 1 : le bien être de votre minette !!!

Et vous les beautés, vous mettez quoi dans votre minou ?

Xoxo

seynaline
seynaline

 

J’ai testé la cup
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Customized Social Media Icons from Acurax Digital Marketing Agency
Visit Us On InstagramVisit Us On FacebookVisit Us On Pinterest